Un hébergement temporaire d’urgence pour 66 mineurs non accompagnés

Depuis le 24 novembre 2017 le conseil départemental des Bouches-du-Rhône a confié au Groupe addap13, dans le cadre de la protection de l’enfance, une mission d’hébergement temporaire d’urgence de 66 personnes reconnues et/ou se déclarant mineurs non accompagnés. Une partie d’entre elles, au côté de collectifs, avaient occupé depuis le mercredi 22 novembre l’église Saint-Ferréol (Vieux Port).

Une équipe dédiée

Le conseil départemental confie depuis 2009, dans le cadre de la protection de l’enfance, une partie de la prise en charge des mineurs non accompagnés à l’association Groupe addap13. Depuis la fin 2016, une équipe dédiée de sept personnes (travailleurs sociaux et juristes) assure prioritairement un premier accueil inconditionnel, des évaluations éducatives et la mise à l’abri afférente.

Accueil temporaire d’urgence au 39, rue de Pressensé (1er arrondissement)

Le conseil départemental et le Groupe addap13 ont mobilisé leurs services techniques et éducatifs pour mettre en place en 48 h la prise en charge de ces 66 personnes. Le Groupe a mobilisé l’ensemble des éducateurs de terrain et de l’encadrement pour soutenir l’équipe dédiée et assurer l’encadrement éducatif sur place (temps de repas, présence, relèves).
La situation administrative de chacune des personnes hébergées dans ce lieu d’urgence est dès à présent étudiée par l’équipe pluridisciplinaire. Le recensement des situations et la collecte d’informations étant achevés, l’équipe a démarré le processus d’évaluation des personnes qui le nécessitent.
En parallèle, le travail habituel est maintenu, de l’accueil inconditionnel à la mise à l’abri, qui concerne actuellement 32 jeunes en cours d’évaluation.